À propos de Julie

Julie à propos

 

 

Originaire d’un petit village en Estrie, Julie grandit dans une famille des plus traditionnelles où l’excellence est à l’ordre du jour. Bien qu’elle n’en soit pas consciente, c’est à l’âge de 12 ans qu’elle vit l’expérience la plus déterminante de sa vie. Épuisée, sa mère sombre dans une dépression majeure qui durera six longues années.

Aux premières loges, l’adolescente constate les ravages que la maladie mentale cause sur son passage, autant pour les personnes qui en souffrent que pour leurs familles. Malgré le lot de difficultés qu’apporte cette période éprouvante, sa mère se rétablit courageusement en apportant des changements à sa façon de vivre. Forte de cette expérience, Julie émerge de l’adolescence avec une grande maturité ainsi qu’une belle profondeur. Dès l’âge de 18 ans, elle se promet d’agir afin de promouvoir l’équilibre intérieur et de démystifier l’impact de la maladie mentale.

 

Julie complète un baccalauréat en physiothérapie à l’université Mc Gill et c’est aux États-Unis qu’elle exercera ce métier pendant 6 ans. Dans l’exercice de ses fonctions professionnelles, elle côtoie la souffrance physique et psychique quotidiennement. À travers des lectures, elle entreprend un cheminement personnel qui la transforme lentement mais sûrement. Sa passion pour la vie intérieure, l’incite à apprendre de ceux qui, placés devant l’adversité, choisissent de voir le verre à moitié plein.

De retour au Québec, Julie effectue un changement de carrière. Elle devient représentante pharmaceutique dans le domaine de la psychiatrie. Convaincue que ce tour du destin n’est nullement un hasard, elle dévore plusieurs ouvrages sur ce sujet et assiste à de nombreuses formations.

En mars 2012, avec sa grande amie Marie-Josée Arel, elles publient un premier ouvrage intitulé L’effet Popcorn. Les 52 anecdotes sur la pratique du bonheur au quotidien reçoivent une réponse privilégiée du public québécois : le bouquin atteint le statut de best-seller en moins de 60 jours!

En avril 2013, Julie publie le premier tome de sa collection jeunesse : Les missions de Julia Léveillée. Celui-ci évoque un vif intérêt auprès des médias québécois. À travers une histoire captivante et émouvante, La mission secrète de Julia Léveillée démystifie la schizophrénie et lève le voile sur les difficultés auxquelles font face les enfants élevés par un parent atteint de maladie mentale.

Les Missions de Julia Léveillée; mystère au camp d’été ( tome 2 ) est publié en avril 2014. Ce roman est une histoire touchante sur la persévérance scolaire. En effet, l’intrigue met en scène un personnage masculin de douze ans atteint de TDAH et de dyslexie. L’effet Popcorn, tome 2 voit aussi le jour en avril 2014.

Les Missions de Julia Léveillée; danse et secondaire ( tome 3), publié en novembre 2014, aborde le trouble d’anxiété chez les jeunes. Finalement, Les missions de Julia Léveillée; un monde insoupçonné ( tome 4 ) est publié en avril 2015 et se penche avec finesse sur le trouble du spectre de l’autisme.

L’auteure est sollicitée à travers le Québec pour des conférences et des chroniques radio sur les thèmes de l’équilibre intérieur et de la résilience chez les enfants dont un parent est atteint de problématique en santé mentale. Elle offre aussi des rencontres littéraires dans les écoles, les bibliothèques, les organismes communautaires et dans les associations diverses.