Un monde insoupçonné !

Un monde insoupçonné ! ( Série Les missions de Julia Léveillée tome 4 )

Pour les 9- 13 ans !

Éditions C.A.R.D, 184 pages, 11,95$

Julia Léveillée-Un monde insoupçonné !Plus qu’une semaine avant le grand départ pour Cuba ! Fébrile, Julia s’imagine déjà surfer les vagues, nager parmi les poissons tropicaux et dévaliser les boutiques de bijoux faits à la main. Y rencontrera-t-elle de nouvelles amies ? Peut-être même un nouvel ami… Comme les heures seront longues avant le départ !

Heureusement, Nathalie les visite pour quelques jours. Alors que Julia renoue avec sa tante qu’elle connaît à peine, les évènements prennent une tournure inattendue.

Touchée par le désarroi de la femme, Julia s’envole pour la Floride afin de l’aider avec son fils Adam. Un garçon aux comportements à donner la chair de poule…

La quatrième mission de Julia Léveillée est rocambolesque. Avec l’aide de Squiz et de ses dons, arrivera-t-elle à percer le mystère entourant son cousin ? Saura-t-elle s’adapter à cette famille au mode de vie inusité en si peu de temps ? Rien n’est moins sur, car Adam la mettra au défi jour et nuit !

Une histoire fascinante qui pose un regard profond sur le trouble du spectre de l’autisme.

Voir le tome 1: La mission secrète de Julia Léveillée

Voir le tome 2: Mystère au camp d’été

Voir le tome 3: Danse et secondaire

Le coin des 9-13 ans

Julie à proposBonjour à toi!

Je te souhaite la bienvenue sur mon site web. C’est ici que j’écrirai des billets pour te donner des nouvelles de Julia et de ses rencontres dans les salons du livre, dans les écoles et qui sait où encore!

Je prépare une nouvelle mission pour Julia… alors, abonne-toi à mon bulletin de nouvelles afin de tout savoir !

 

Sache aussi que je réponds à tous les courriels de mes lectrices et de mes lecteurs, alors ne te gêne pas! Écris-moi un petit mot. J’ai très hâte de te lire.

 

À bientôt et surtout, n’oublie pas… CROIS EN TES RÊVES!!

 

Julie xx

 

Danse et secondaire

Danse et secondaire ( Série Les missions de Julia Léveillée tome 3)

Pour les 9- 13 ans !

Éditions C.A.R.D, 196 pages, 11,95$

Danse et secondaire 3

Julia est à la fois nerveuse et excitée ! Demain, elle entre à l’école secondaire. Mille questions tourbillonnent dans son esprit: Sera-t-elle dans le même groupe que Camille, sa meilleure amie ? Et si elle se perdait dans cet édifice immense ? Comment se faire aimer de tous ces nouveaux professeurs ?

Alors que Julia s’ajuste à sa nouvelle réalité et se prépare aux auditions de la troupe de danse hip-hop, elle remarque que l’état de Malika se détériore de jour en jour. Saura-t-elle l’aider avant qu’il ne soit trop tard ?

Avec Collin à ses trousses, la troisième mission de Julia Léveillée est parsemée d’embûches. L’adolescent, prêt à tout pour découvrir le mystère derrière l’écureuil bizarre, la talonne sans répit. Julia arrivera-t-elle à protéger ses pouvoirs magiques et l’identité de sa grand-mère tout en se portant au secours de Malika ?

Une histoire captivante qui aborde avec finesse le trouble de l’anxiété chez les jeunes. 

Voir le tome 1: La mission secrète de Julia Léveillée

Voir le tome 2: Mystère au camp d’été

Voir le tome 4: Un monde insoupçonné !

L’écho du Nord

14 mars 2014

L’Écho du Nord

Par Frédérique David,

SAINT-JÉRÔME – Auteure et conférencière bien connue, Julie Vincelette sera de passage à Saint-Jérôme le mercredi 19 mars, de 19 h à 21 h. Invitée par l’Association Laurentienne des Proches de la Personne Atteinte de Maladie Mentale (ALPPAMM), elle donnera une conférence au cours de laquelle elle livrera des passages difficiles de sa vie.

Julie Vincelette n’avait que 12 ans lorsque sa mère a sombré dans une dépression sévère qui a duré six ans. « Ma mère était directrice d’une banque avec 13 employés, raconte la conférencière. Le jour où son corps a flanché, elle s’est retrouvée au lit pour une longue période. »

La dépression d’un parent suscite beaucoup d’incompréhension dans l’esprit d’un enfant. « On ne comprend pas ce qui se passe. On voit les comportements de sa mère changer, explique Julie Vincelette. Si personne ne donne d’explication à l’enfant, il finit par se construire un scénario qui est souvent un scénario de culpabilité. Il pense que c’est de sa faute et que son parent ne veut plus s’occuper de lui. »

Julie Vincelette a su des années plus tard de quel mal souffrait sa mère. « Ma mère vivait une lutte incroyable pour revenir vers moi et être capable de s’occuper de moi, mais je ne le savais pas, dit-elle. J’ai compris ce qui lui était arrivé seulement lorsque j’ai été adulte. »

Co-auteure de L’Effet Popcorn et auteure de La mission secrète de Julia Léveillée, un livre jeunesse dans lequel elle raconte l’histoire d’une amie dont la mère était schizophrène, Julie Vincelette souhaite partager son vécu. « Je me suis fait la promesse que ce que ma mère, mon père et moi avions vécu devait servir à quelqu’un, explique-t-elle. Ma mère est aujourd’hui une femme heureuse et épanouie. Je souhaite que son histoire donne espoir aux gens. »

L’importance de parler aux enfants

Julie Vincelette insiste sur la nécessité d’expliquer la maladie mentale aux enfants qui y sont confrontés. « Lorsqu’un des parents sombre, l’enfant lance un grand cri du cœur de recherche d’attention, constate-t-elle. Certains enfants vont chercher à atteindre la perfection, d’autres auront un comportement délinquant. Ce qui m’a beaucoup aidé, c’est lorsque j’ai compris que si ma mère ne s’occupait plus de moi, ce n’était pas parce qu’elle ne voulait pas, mais parce qu’elle ne pouvait pas. »

L’auteure et conférencière sait qu’elle a le même tempérament ambitieux et fonceur que sa mère. « La dépression de ma mère m’a sauvée de ma propre dépression, constate Julie Vincelette. À cause de ce qu’elle a vécu, j’essaie constamment de trouver l’équilibre dans ma vie. Dans notre société, nous avons tendance à courir tout le temps et nous ne prenons pas le temps de nous demander ce que nous ne voulons vraiment pas dans notre vie. »

Inscription à la conférence : 450 438-4291.

Dans les médias

Voici le TEDx talk youth de Julie: Dépression, la mère que je me suis imaginée…

***

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo !

La Presse +

 

***

Passage de Julie et de sa mère à l’émission télévisée La victoire de l’Amour.

***

***

La Tribune

Par Karine Tremblay

26 juillet, 2014

(SHERBROOKE) En créant le personnage de Julia Léveillée pour son premier roman jeunesse, Julie Vincelette n’avait pas prévu une suite. Mais voilà, la réaction a été forte. Et bonne. L’auteure a reçu des courriels de jeunes emballés par leur lecture. Elle a donc décidé de pousser l’aventure et la plume plus loin.

Sa belle Julia est devenue le coeur d’une nouvelle série de romans dont le deuxième titre, Mystère au camp d’été, était publié récemment. «Je suis contente parce que c’était un pari que je faisais en publiant mon premier livre. Il y était question de schizophrénie. J’étais bien consciente que ce n’est pas le sujet le plus à la mode pour les jeunes de neuf à douze ans. Mais j’étais convaincue de la portée d’un roman pareil.»

Si elle en était aussi certaine, c’est que l’auteure originaire de l’Estrie gardait souvenir franc de sa propre enfance. Et de sa jeunesse pas toujours rose.

«Ma mère n’était pas schizophrène, mais lorsque j’avais 12 ans, elle a sombré dans une dépression très sévère qui a duré six ans. Elle s’est ensuite complètement remise, mais j’ai traversé mon adolescence avec une mère absente. J’interprétais ses comportements comme du désintérêt à mon endroit. Dans les faits, ce n’était pas ça. Elle était malade. J’ai mis beaucoup de temps, dans ma vie adulte, à comprendre ça. Il y a un immense tabou autour de la santé mentale. Et on oublie souvent de se mettre dans la peau d’un enfant ou d’un adolescent qui a moins de bagages pour comprendre la situation, mais qui la ressent quand même avec acuité. Il faut ajuster l’info à l’âge des enfants, mais il faut être honnête avec eux. Lorsque j’étais jeune, s’il y a une chose que j’aurais aimée, c’est qu’on me dise la vérité, qu’on m’explique, qu’on réponde à mes questions.»

En pensant à d’autres enfants qui, peut-être, vivaient une épreuve similaire à la sienne, elle a imaginé le personnage de Julia, une pétillante jeune fille qui détient des pouvoirs magiques et qui se voit confier des missions secrètes. Lesdites missions l’amènent à comprendre ce que traversent les copains en difficulté qu’elle croise.

«Ce qui fait toute la différence, pour un enfant, c’est de se sentir compris. Sans être didactique, j’essaie de semer un peu de compréhension à travers mes romans, de donner de l’espace à la compassion et à la tolérance. Le personnage de Julia permet ça», mentionne l’auteure, qui est aussi maman de deux filles de 8 et 11 ans.

Dans Mystère au camp d’été, elle aborde la question du trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) et de la dyslexie. Le sujet s’est un peu imposé de lui-même : celle qui a été physiothérapeute avant de devenir représentante pharmaceutique a eu maintes formations sur le sujet au cours des dernières années.

«On parle peu de ce qu’est le quotidien pour un enfant qui a des troubles d’apprentissage ou un TDAH. C’est là que j’avais envie d’aller. Pour chaque sujet, je consacre énormément de temps aux recherches, je rencontre des familles qui connaissent la problématique de l’intérieur. Ça me permet d’ancrer mon récit dans le réel», dit la romancière, qui prévoit boucler sa série en cinq volumes. Déjà, le troisième est terminé.

«Julia commencera l’école secondaire. Il sera question d’anxiété, un fléau très répandu», dit l’auteure, qui souligne aussi l’existence de fiches pédagogiques disponibles en ligne.

«Le but, c’est d’entrer dans les écoles, de donner un coup de pouce aux parents et aux enseignants. Mon plus grand rêve, c’est de vivre de ma plume, éventuellement. Je travaille fort pour que ça arrive. J’ai beaucoup de choses à dire aux enfants et aux adolescents, j’ai envie de leur donner des outils pour bâtir leur confiance intérieure», confie celle qui multiplie aussi les conférences sur la santé mentale.

VOUS VOULEZ LIRE?

JULIE VINCELETTE

Les missions de Julia Léveillée : Mystère au camp d’été

ROMAN JEUNESSE

Éditions CARD 142 pages

***

Julie à propos

L’Impact

Par Anne-Sophie Bois

2 juin 2014

DRUMMONDVILLE – Aborder les sujets de la schizophrénie et de la dyslexie n’est pas une tâche facile. Surtout pour des romans jeunesse. Pourtant, c’est le défi que Julie Vincelette s’est lancé avec ses romans mettant en scène Julia Léveillée.

Diplômée en physiothérapie de l’Université McGill, elle a exercé son métier de physiothérapeute aux États-Unis pendant six ans. De retour au Québec, elle a poursuivi sa carrière comme représentante pharmaceutique dans le domaine de la psychiatrie. C’est en 2013 qu’elle a publié son premier roman jeunesse: La mission secrète de Julia Léveillée.

«Pour briser les tabous, la seule façon de le faire est de mettre en scène des histoires touchantes et intéressantes qui vont en même temps expliquer un peu mieux ces troubles-là et espérer que les gens vont changer leurs perceptions face à ces troubles. Ce sont des personnes humaines qui les vivent et cela a beaucoup d’impact sur toute la famille. Je crois que plus on va en parler, mieux on va comprendre l’impact sur la vie intérieure des enfants», mentionne l’auteure qui espère que des jeunes se reconnaissent à travers les histoires de Julia.

Après avoir expliqué de manière si simple la schizophrénie, Julie Vincelette a décidé d’aborder la dyslexie dans son deuxième tome au dénouement toujours positif: Les missions de Julia Léveillée; Mystère au camp d’été.

Son plus grand souhait

Comme bien des auteurs, Julie Vincelette souhaite que les deux tomes de sa série soient repris dans les écoles comme lecture obligatoire.

«[…] Il y a des gestes concrets qui pourraient être apportés dans les écoles pour les enfants atteints d’un certain trouble. Pourquoi pour les enfants avec le trouble du déficit d’attention (TDAH), ne pourrait-on pas avoir un horaire adapté lors des examens du ministère? Le même examen, mais avec des conditions gagnantes pour leur réussite, pas seulement ajouter une heure de plus pour faire l’examen. Est-ce qu’on veut tester leur endurance psychique ou leur compétence?», s’interroge celle qui rencontrera à la fin de l’année la direction d’une école en Estrie pour l’utilisation de ses romans.

Autres projets

L’Association des parents et amis du malade émotionnel du Centre-du-Québec (APAME) a décidé de mettre en scène le premier tome La mission secrète de Julia Léveillée pour leur 30e anniversaire. En plus de la pièce, Julie Vincelette donnera une conférence de 50 minutes. L’événement se déroulera le 9 octobre à 19h à la salle George-D’Or du Cégep de Drummondville.

En plus des romans jeunesse, Julie Vincelette a deux autres livres à son actif, soit L’effet popcorn tomes 1 et 2. Ces livres racontent 52 courtes histoires sur sa vie quotidienne et celle de la coauteure Marie-Josée Arel. Le premier tome s’est vendu à plus de 3 000 exemplaires, ce qui en fait un livre à succès.

 

Capture d’écran 2014-04-30 à 19.40.05

Par André Corbeij,

30 avril 2014

CARIGNAN – Un an après la sortie du premier opus des missions de Julia Léveillée, voilà que l’auteure carignanoise Julie Vincelette en lance un second, Mystère au camp d’été. Après avoir exploré le monde de la maladie mentale (schizophrénie), Julia une adolescente de 12 ans se lance à la compréhension des troubles déficitaires de l’attention et de l’hyperactivité (TDAH) et de la dyslexie.

Le cadre choisi par l’héroïne qui possède des pouvoirs magiques et secrets sera celui d’un camp d’été en équitation.

Pour Julie Vincelette, il ne fait plus aucun doute que son héroïne vivra encore plusieurs aventures.

«J’ai eu ma confirmation dans les salons du livre où mes jeunes lectrices sont venues à ma rencontre. J’ai vu dans leurs yeux une étincelle et leur attachement profond pour Julia qui possède des pouvoirs magiques mais qui ne peut le dire à personne. Les lecteurs établissent une belle complicité avec elle car ils entrent eux aussi dans le secret et apprennent à percer le mystère de cette justicière masquée», explique l’auteure qui choisit d’explorer une problématique nouvelle dans chacun de ses livres.

Dans le second roman, Julie Vincelette questionne les symptômes du TDAH, des troubles d’apprentissage et surtout de leurs conséquences sur l’enfant et sur sa famille.

Cette fois-ci, on retrouve Julia confrontée à deux personnages tannants qu’elle avait croisés dans le premier livre. Ces deux garçons, Sébastien et Simon, qui sont de véritables pestes seront à l’origine d’un accident. Avec ses pouvoirs magiques, Julia tentera d’aider un des garçons. Elle mènera son enquête et découvrira dans le passé de ce garçon les raisons pour lesquelles il agit ainsi.

«Il n’y a pas de pilule magique pour guérir les troubles d’apprentissage.

Le chemin est souvent long et complexe pour retrouver ses repères et bien fonctionner à l’école. Julia part donc en mission pour tenter de comprendre et démystifier les problèmes à son entourage pour développer chez autrui la faculté de tolérance et de soutien envers les enfants qui en son atteints», explique cette dernière.

Julie Vincelette mène de longues recherches sur le terrain pour alimenter les aventures de son héroïne. Des familles éprouvées et des spécialistes de la santé ont été consultés. Ses manuscrits sont lus par des experts pour faire avaliser les problématiques soulevées. Le plus grand souhait de l’auteur est de voir un jour ses livres devenir des outils pédagogiques.

«J’ai déjà des fiches d’exploitation pédagogique qui accompagnent mes romans pour guider les professeurs. Mon second roman est plus près de certaines problématiques vécues en milieu scolaire. J’y traite de la persévérance scolaire malgré les difficultés. Oui, il offre des pistes de solution mais il met également en lumière les forces des jeunes atteints de TDAH. Ils sont souvent mis à l’index et traités de pas bons et de «poches». Ils ne sont peut-être pas bons en lecture mais à côté, ils ont bien souvent d’autres talents cachés», explique Julie Vincelette.

L’effet Popcorn

Les planètes étaient alignées pour Julie Vincelette qui a lancé coup sur coup à la mi-avril deux livres. Le second L’effet Popcorn 2 poursuit la démarche du premier qui a été un bestseller.

L’ouvrage coécrit avec la Julievilloise Marie-Josée Arel comporte 52 petites histoires et anecdotes savoureuses tirées du vécu des auteures.

«Nous avons décidé d’apprendre de nos vies, de notre quotidien. On veut continuer de les savourer au maximum par le biais de l’écriture. On parle de belles choses et de moins belles; de beaux malaises, de conflits, de choses qui nous perturbent et que l’on ne comprend pas toujours au début. On se sert de ces situations pour mener une réflexion et tirer les leçons qui s’imposent», explique Julie Vincelette.

Rappelons qu’en plus d’écrire des livres, Julie Vincelette est chroniqueuse radio à Acton Vale et conférencière. L’écriture de scénarios figure également dans les plans de l’auteure qui souhaite faire paraître cinq tomes des missions de Julia Léveillée.

 

***

Julie Vincelette publie une nouvelle aventure de Julia Léveillée; mystère au camp d’été.

Par Christine Dubreuil, infoculture.biz

24 avril 2014

 Julie Vincelette les missions de Julia Léveillée © photo: courtoisie
Julie Vincelette les missions de Julia Léveillée © photo: courtoisie

Les Éditions C.A.R.D. publient cette semaine un nouveau roman pour les jeunes de 8 à 12 ans. Dans cette nouvelle aventure de Julia Léveillée, l’auteure propose une incursion au cœur de la vie d’un jeune adolescent de 12 ans atteint du trouble du déficit de l’attention et de dyslexie. L’intrigue soutenue et divertissante, lève le voile sur les nombreux impacts de ces troubles, autant sur la personne atteinte que son entourage. Un véritable message d’espoir qui encourage la persévérance scolaire chez tous les élèves. Des fiches pédagogiques seront d’ailleurs proposées gratuitement sur notre site pour aider en ce sens les éducateurs et les intervenants jeunesse.

Julia Léveillée a 12 ans et elle est une Angélica, c’est-à-dire qu’elle fait partie d’une lignée d’êtres humains qui possèdent des pouvoirs magiques et à qui sont léguées des missions presque impossibles! Heureusement, sa grand-mère, Adèle, lui donne un coup de main. Elle est un peu spéciale… comment dire… elle est un écureuil! En fait, tous les gens la voient comme un écureuil, sauf Julia!  En route vers le camp d’été où elle profitera de leçons d’équitation, Julia sait qu’une nouvelle mission secrète l’attend. Mais quelle sera-t-elle? Lorsqu’elle découvre que deux garnements qu’elle connaît bien sont aussi inscrits à ce camp et semblent déjà s’en prendre à Zachary, un jeune garçon un peu distrait, elle se doute bien qu’elle aura à protéger Zachary. Et si sa mission l’amenait un peu plus loin ?

Diplômée en physiothérapie de L’Université McGill, c’est aux États-Unis que Julie Vincelette exerce ce métier pendant six ans. De retour au Québec, elle poursuit sa carrière comme représentante pharmaceutique dans le domaine de la psychiatrie. En 2013, Julie publie son premier roman jeunesse : La mission secrète de Julia Léveillée, une histoire qui aborde la schizophrénie de façon touchante. Elle est aussi la coauteure de L’effet popcorn, tome 1 et 2. L’auteure, conférencière et chroniqueuse souhaite inciter jeunes et moins jeunes à explorer leur intériorité afin d’y découvrir leur pouvoir personnel. www.julievincelette.com

Julia Léveillée :  Mystère au camp d’été      
Auteure : Julie Vincelette
Littérature Jeunesse 8-12 ans
Éditions C.A.R.D : www.éditions-card.com
250 pages,
11,95$
ISBN :     9782896970353 (2896970355)

***

La Voix de l’est

 

Par Ugo Giguère

Granby Express, 24 février 2014

Passer à travers l’adolescence est déjà une étape difficile en soi, imaginez quand vous devez en plus jouer à la mère parce que la vôtre souffre de maladie mentale. Julie Vincelette y est arrivée. En tant que conférencière du 23e brunch d’Oasis santé mentale, elle souhaite maintenant démystifier la façon d’intervenir auprès des enfants.

Trop souvent on néglige le rôle de l’enfant, son interprétation des événements et sa capacité à comprendre si on prend le temps de lui expliquer la situation. «Il n’y a pas d’âge pour en parler avec les enfants. Il suffit simplement d’adapter son discours», souligne l’auteure du roman jeunesse La mission secrète de Julia Léveillée.De l’avis de Julie Vincelette, garder les enfants dans l’ignorance peut entraîner des effets dévastateurs sur leur estime personnelle. «Les enfants sont très centrés sur eux-mêmes. Pour eux, c’est leur faute si leur mère est malade ou qu’elle ne s’occupe pas d’eux. Ils se font des scénarios et se demande ce qu’ils doivent faire pour que leur mère aille mieux», explique la conférencière.

Pour assister à la conférence, il suffit de se procurer un billet pour le brunch bénéfice au coût de 90$ (reçu d’impôts de 50$). L’événement aura lieu le 13 avril prochain à 10h au Château Bromont. L’objectif est de réunir 325 personnes afin d’amasser 25 000$.

***

14 mars 2014

L’Écho du Nord

Par Frédérique David,

SAINT-JÉRÔME – Auteure et conférencière bien connue, Julie Vincelette sera de passage à Saint-Jérôme le mercredi 19 mars, de 19 h à 21 h. Invitée par l’Association Laurentienne des Proches de la Personne Atteinte de Maladie Mentale (ALPPAMM), elle donnera une conférence au cours de laquelle elle livrera des passages difficiles de sa vie.

Julie Vincelette n’avait que 12 ans lorsque sa mère a sombré dans une dépression sévère qui a duré six ans. « Ma mère était directrice d’une banque avec 13 employés, raconte la conférencière. Le jour où son corps a flanché, elle s’est retrouvée au lit pour une longue période. »

La dépression d’un parent suscite beaucoup d’incompréhension dans l’esprit d’un enfant. « On ne comprend pas ce qui se passe. On voit les comportements de sa mère changer, explique Julie Vincelette. Si personne ne donne d’explication à l’enfant, il finit par se construire un scénario qui est souvent un scénario de culpabilité. Il pense que c’est de sa faute et que son parent ne veut plus s’occuper de lui. »

Julie Vincelette a su des années plus tard de quel mal souffrait sa mère. « Ma mère vivait une lutte incroyable pour revenir vers moi et être capable de s’occuper de moi, mais je ne le savais pas, dit-elle. J’ai compris ce qui lui était arrivé seulement lorsque j’ai été adulte. »

Co-auteure de L’Effet Popcorn et auteure de La mission secrète de Julia Léveillée, un livre jeunesse dans lequel elle raconte l’histoire d’une amie dont la mère était schizophrène, Julie Vincelette souhaite partager son vécu. « Je me suis fait la promesse que ce que ma mère, mon père et moi avions vécu devait servir à quelqu’un, explique-t-elle. Ma mère est aujourd’hui une femme heureuse et épanouie. Je souhaite que son histoire donne espoir aux gens. »

L’importance de parler aux enfants

Julie Vincelette insiste sur la nécessité d’expliquer la maladie mentale aux enfants qui y sont confrontés. « Lorsqu’un des parents sombre, l’enfant lance un grand cri du cœur de recherche d’attention, constate-t-elle. Certains enfants vont chercher à atteindre la perfection, d’autres auront un comportement délinquant. Ce qui m’a beaucoup aidé, c’est lorsque j’ai compris que si ma mère ne s’occupait plus de moi, ce n’était pas parce qu’elle ne voulait pas, mais parce qu’elle ne pouvait pas. »

L’auteure et conférencière sait qu’elle a le même tempérament ambitieux et fonceur que sa mère. « La dépression de ma mère m’a sauvée de ma propre dépression, constate Julie Vincelette. À cause de ce qu’elle a vécu, j’essaie constamment de trouver l’équilibre dans ma vie. Dans notre société, nous avons tendance à courir tout le temps et nous ne prenons pas le temps de nous demander ce que nous ne voulons vraiment pas dans notre vie. »

Inscription à la conférence : 450 438-4291.

 ***

13 avril 2013

Journal de Montréal

Par Anne-Marie Lobbe,

À la mort de sa grand-mère, Julia reçoit en cadeau une boite remplie d’objets mystérieux… Ne sachant pas trop à quoi ils servent, la jeune fille découvre qu’ils lui seront utiles pour aider sa voisine Charlie et la mère de celle-ci, qui souffre de schizophrénie. C’est grâce à ses nouveaux pouvoirs, à son ami l’écureuil et à beaucoup de courage que Julia arrivera à ouvrir les yeux de son entourage sur la schizophrénie…

Cette semaine, en découvrant ce roman jeunesse qui aborde la schizophrénie parmi les livres que je reçois quotidiennement, je me suis dit, avant meme de le lire, que je devais absolument en parler. Pourquoi? Parce qu’on parle si rarement de cette maladie mentale et encore moins dans la literature jeunesse qu’un livre sur ce sujet me fascinait et me surprenait à la fois…

S’adressant aux adolescents, l’histoire de Julia et de sa voisine Charlie, dont sa mère souffre de schizophrénie, est touchante, divertissante, enrichissante et meme teintée de magie!

L’auteure Julie Vincelette a su décrire ses personnages avec précision et elle les a construit avec beaucoup d’intelligence, car ce sont tous des personnages forts et attachants. La petite Julia, plus particulièrement, est on ne peut plus mignonne. Et quelle jeune fille brillante et allumée!

D’ailleurs, c’était un excellent choix, de la part de l’auteure, que de nous parler de la schizophrénie par le biais des recherches qu’effectue la jeune fille à ce sujet. Ainsi, en tant que lecteur, on a l’impression de découvrir en même temps qu’elle la maladie dont souffre la mère de son amie et comment elle l’affecte.

Autre point fort de ce petit roman : l’élément magie que l’auteure lui a insufflé. Effectivement, Julia reçoit une aide bien particulière dans sa quête pour comprendre ce qui arrive à la mère de son amie : Squiz, un écureuil par ordinaire et la boite remplie d’objets magiques que sa grand-mère lui a léguée.

Bref, je m’adresse autant à toi qu’à tes parents cette semaine en disant que ce roman est vraiment très bien écrit, que le sujet est très bien pensé et recherché et qu’il vaut la peine d’être lu pour un bon divertissement, mais également pour savoir ce qu’est la schizophrénie et pour cesser de juger les autres sans chercher à les comprendre.

***

VENDREDI 13 SEPTEMBRE 2013

Coup de Pouce

Par Danielle Verville,

LA MISSION SECRÈTE DE JULIA LÉVEILLÉE, DE JULIE VINCELETTE

Tous les vendredis, Danielle Verville, alias Madame Unetelle, nous parle de littérature jeunesse.

«Ne te fie pas à la couverture», ai-je averti ma fille de 11 ans, alors que je lui recommandais fortement la lecture de La Mission secrète de Julia Léveillée, un roman qui aborde la maladie mentale de manière différente et touchante.

«Tu as aimé Miss Pissenlit, qui abordait le même thème, alors tu devrais bien aimer celui-ci!

– Tu l’as lu?

– Oui, ai-je affirmé, trop fière d’avoir enfin lu un livre avant elle.

– T’es certaine que c’est de mon âge? La couverture…

– Je sais. L’illustration fait jeune, mais c’est pour les préados!»

Ma grande s’est vite plongée dans la lecture suggérée par sa mère. Au dos du bouquin, Jean-Marc Chaput recommandait aux parents de le lire et de s’en servir comme point de départ pour une discussion enrichissante avec leur jeune.

«Nous en parlerons après? Vrai de vrai?» qu’elle me lance.

– Absolument!» lui ai-je répondu, sur le ton de la mère qui promet un cornet de crème glacée.

Après son décès, la grand-mère de Julia Léveillée lui confie une mission secrète en lui léguant une boîte remplie d’objets mystérieux. Son travail? Aider son prochain. Julia décide d’abord de mieux comprendre sa voisine «la folle» et de se lier d’amitié avec sa fille, qui est rejetée à l’école.

Avec des mots simples, Julie Vincelette réussit à expliquer la maladie mentale aux jeunes, tout en apportant quelques pistes de solutions pour ceux qui en sont  victimes. Véritable ode à l’amitié, ce roman démontre qu’ensemble, rien n’est impossible!

«Et puis? ai-je demandé.

– C’est vraiment, vraiment bon! T’as lu la fin?

– Oui, pourquoi?

– Il y aura une suite!

– Mais qu’est-ce que tu as aimé?

– Le roman explique comment c’est difficile d’être amie avec quelqu’un qui est rejeté. On a peur de l’être à son tour et en même temps, on a de la peine pour la personne qui reste seule. Si on ne fait rien, on n’est pas fière de nous. Mais si on fait quelque chose, on perd des amies. C’est compliqué.

– C’est vrai. Ça change du point de vue de la victime ou de l’agresseur. Souvent, on n’est pas la seule à refuser qu’une personne soit exclue. En s’unissant, on peut changer bien des choses.

– Ouais. C’est un bon livre!»

Il ne faut  pas se fier aux apparences. Derrière une couverture de livre ordinaire se cache parfois une histoire extraordinaire!

La Mission secrète de Julia Léveillée, de Julie Vincelette. Éditions Z’ailées, 2013, 233 p., 9,95 $

9 à 12 ans

***

Le 19 avril 2013

Journal le Guide de Cowansville

Par Josiane Noiseux,

Un roman jeunesse pour contrer les tabous de la maladie mentale

Bien avant de se résilier face aux maladies mentales, les enfants vivent souvent de l’incompréhension. Dès son adolescence, la Bromontoise Julie Vincelette confronte ce type de lacunes. La co-auteure de l’ouvrage à succès «L’effet Popcorn» et chroniqueuse radio présente sa toute récente création littéraire. «La mission secrète de Julia Léveillée». Un roman jeunesse qui se transforme en outil de sensibilisation pour tous les publics.

Le petit récit de fiction est le résultat d’un long processus de rédaction, échelonné sur 9 ans. «J’avais un désir d’écrire depuis très longtemps, mais je savais qu’au Québec, ce n’est pas évident de se faire publier et de vivre de sa plume», explique l’auteure.

Le parcours personnel de l’auteure est au cœur l’ouvrage. «À l’âge de 12 ans, j’ai vu ma mère, une femme de carrière «super woman», sombrer dans une dépression. Cette dépression dura 6 ans. Je l’ai vu sombrer et se rétablir complètement», explique-t-elle.

Cette parcelle de vie inspire Mme Vincelette. Le désir de transmettre une histoire afin de témoigner aux gens l’important de tenir bon, malgré les moments de tempête, s’imprègne en elle. «En tant qu’adolescente, j’ai vécu l’impact de «perdre» sa mère, son guide. C’est beaucoup de choses qui arrivent pour une enfant. C’est facile pour celui-ci de prendre une mauvaise tangente», ajoute l’auteure.

Sans être didactique, le livre aborde subtilement le thème de la maladie mentale, dont la schizophrénie. L’histoire de Julia Léveillé et son amie Charlie (personnages principaux du roman) est inspirée des témoignages d’une amie de Julie Vincelette. «Ma copine Kelly a grandi avec une mère schizophrène. Je lui ai demandé de me raconter des brides de son passé. Je souhaitais qu’elle me raconte ses moments difficiles, mais aussi ses beaux souvenirs. À partir de cela, j’ai inventé une histoire, un roman d’aventures pour enfant», explique-t-elle.

Le petit roman de poche se lit aisément et renferme une histoire touchante. Mère de deux enfants, l’auteure a su se mettre dans la peau d’une jeune adolescente.

«20% de la population sera atteinte par la maladie mentale. Ce n’est pas tous les jeunes qui ont la chance de se faire expliquer qu’elle est cette maladie physique dont un proche est atteint. J’espère que ce livre sera un message d’espoir pour les jeunes qui vivent une situation du genre en plus d’en sensibiliser d’autres afin qu’aucun jeune ne soit victime d’intimidation ou d’isolement», conclut l’auteure.

***

Le 29 mars 2013

Le journal de Chambly


Par André Corbeij,

La mission secrète de Julia Léveillée

L’héroïne du premier roman jeunesse de Julie Vincelette qui sera disponible en librairie le 4 avril 2013 n’aura pas une mission de tout repos. L’adolescente tentera tout au long des 238 pages du roman de percer le mystère de la schizophrénie sous un angle plutôt joyeux malgré la lourdeur du propos.

À travers une histoire captivante et émouvante, l’auteure démystifie la schizophrénie et lève le voile sur les difficultés auxquelles font face les enfants élevés par un parent atteint  de maladie mentale.

Charlie, personnage central du roman, habite un petit village. Sa mère est atteinte de schizophrénie et a un comportement des plus bizarres. À cause de cela, elle se fait rejeter par les autres enfants. À l’école, on se moque d’elle et elle est victime d’intimidation. Sa voisine de pallier, Julia Léveillée, tente de comprendre la situation.

« À travers ses aventures, Julia lèvera le voile sur la maladie de la mère de sa voisine et le fera comprendre aux autres. Ce qui amènera un changement de perception souvent nourri de préjugés. L’acceptation et la tolérance s’installent dans le village parce que l’on possède maintenant le vrai portrait de la situation», explique Julie Vincelette.

Pour écrire son roman, l’auteure s’est inspiré d’une vraie histoire.

« Une de mes amies a vécu jusqu’à l’âge adulte avec une mère atteinte de schizophrénie. Lorsque j’étais jeune adolescente, ma mère a vécu un épisode de dépression majeure qui s’est étendu sur six ans. J’ai voulu avec mon roman parler de l’impact de la maladie mentale auprès des enfants, des conséquences que cela peut avoir sur leur vie. Vous savez, il y a 20% de la population qui sera en contact avec une forme ou l’autre de la maladie mentale », confie Julie.

Dans son roman, Julie Vincelette a choisi de traiter de l’angle positif de la maladie : la résilience. Selon l’auteur, il y a beaucoup d’enfants qui vivent avec un parent malade et on ne le sait pas. Tout se passe derrière les portes closes. C’est un sujet tabou. Certains enfants sont mis à l’index par leurs congénères. Ils grandissent avec les conséquences et l’impact de la maladie.

« Je veux donner à travers mon livre, un exemple de résilience. Je veux dire à tous ces enfants que ce n’est pas parce qu’on a été exposé tôt dans notre vie à cette maladie qu’on ne peut pas avoir une vie positive. On peut se bâtir une belle vie et faire de bons choix. »

Un deuxième best-seller?

Julie Vincelette est arrivée tard à l’écriture. Dans la trentaine… Marquée par la vie familiale et forte de l’expérience vécue, elle s’est promis dès l’âge de 18 ans d’agir à promouvoir l’équilibre intérieur et à démystifier l’impact de la maladie mentale. Bachelière en physiothérapie, elle exercera pendant six ans aux États-Unis. Elle y côtoiera la souffrance physique et psychologique quotidiennement. Son retour au Québec amènera un changement de carrière. Elle devient représentante pharmaceutique dans le domaine de la psychiatrie.

Julie a co-publié en 2012 L’effet Popcorn, 52 anecdotes sur la pratique du bonheur au quotidien. Le livre a obtenu le statut de best-seller en moins de 60 jours. Le deuxième tome paraitra cet automne.

Pour son roman jeunesse, La mission secrète de Julia Léveillée, l’auteure souhaite qu’il devienne un ouvrage de référence dans le milieu scolaire.

« En fait, mon livre s’adresse aux 7 à 77 ans comme on dit. J’espère qu’il sera porteur d’espoir auprès des enfants et sera au cœur de bonnes discussions en famille. Un des plus beaux commentaires que j’ai reçu après la lecture de mon roman m’est venu d’une dame qui que son regard avait désormais changé sur les gens atteints de maladie mentale. Elle m’a dit qu’elle ne jugeait plus ces gens mais qu’elle priait pour eux. »

Julie Vincelette travaille maintenant à l’écriture d’un scénario inspiré par son roman et planche également sur d’autres aventures qu’elle fera vivre à son héroïne.

***

La pensée de Bagot


Par Alain Bérubé,

Julie Vincelette espère démystifier les maladies mentales.

Originaire de Roxton Falls, Julie Vincelette a vu sa mère combattre – et vaincre – une dépression majeure. Après avoir côtoyé la souffrance physique et psychique dans ses fonctions professionnelles, elle lance La mission secrète de Julia Léveillée, un roman jeunesse qui démystifie la schizophrénie et les maladies mentales en général.

Cette ancienne physiothérapeute et représentante pharmaceutique dans le domaine de la psychiatrie soutient que l’écriture de ce livre – son second en carrière – n’est pas le fruit du hasard. L’an dernier, elle a cosigné avec Marie-Josée Arel, L’effet Popcorn, qui proposait des conseils sur l’atteinte du bonheur.

« Ça fait neuf ans que je travaille sur ce roman pour ados. L’excellent accueil fait à L’effet Popcorn m’a motivé encore plus à poursuivre ce rêve», confie-t-elle.

Dans La mission secrète de Julia Léveillée, une jeune fille reçoit de sa défunte grand-mère un coffre contenant divers objets magiques, lui permettant de percer le mystère de ses voisins.  On y lève le voile sur les épreuves qui se dressent devant les enfants élevés par un parent atteint de maladie mentale.

« C’est encore un sujet tabou. Je souhaite réellement que mon livre servira à susciter la réflexion et des discussions enrichissantes », mentionne Julie Vincelette.

L’auteure aborde également d’autres thèmes, dont l’intimidation.

« Mais c’est écrit sur un ton léger avec plusieurs messages positifs. Ça se lit très bien, car selon moi, l’histoire est très bien structurée, avec des personnages attachants», dit-elle.

Mme Vincelette avoue qu’il lui a fallut une bonne dose de persévérance pour arriver à faire publier ce roman jeunesse. Le conférencier et motivateur Jean-Marc Chaput a rendu honneur à son talent en préface du livre.

« Comme pour bien des auteurs, j’ai obtenu plusieurs refus. Mais les éditions Z’ailées ont cru au potentiel de mon livre et j’en suis fort heureuse», confie-t-elle.

Julie Vincelette se prépare d’ailleurs à donner des conférences et à rédiger des chroniques sur l’équilibre intérieur et la résilience des enfants dont un parent est aux prises avec un problème en santé mentale.

« J’espère pouvoir véhiculer mon message et faire connaître mon livre dans les écoles ainsi que dans des associations et organismes. Je travaille déjà à la suite de ce roman. C’est vraiment une expérience emballante », conclut celle qui œuvre également à la rédaction du tome 2 de L’effet Popcorn.

Le roman sera disponible dès le 16 avril.

Pour en savoir plus sur Mme Vincelette et sa démarche littéraire : www.en-amour-avec-la-vie.com

***

8 juin 2013

Info-culture.biz

Par Valérie Tremblay,

Pas facile d’être différente, c’est ce que découvrira l’héroïne Julia Léveillée lors du décès de sa grand-mère et lorsqu’elle s’intéressera à cette voisine étrange qui semble complètement dérangée et sa fille qui est rejetée à l’école.

Lorsque sa grand-mère décède, elle laisse à Julia un coffre contenant des objets bien étranges qui s’avèreront magiques à leur façon. Elle lui confiera ainsi une mission secrète qui la poussera à faire basculer la vie de sa jeune voisine dont la mère est schizophrène. Aidée de Squiz et de pouvoirs spéciaux, elle viendra ainsi en aide à une famille mystérieuse qui ne demande pas mieux qu’on l’aide à découvrir ses secrets pour pouvoir aller mieux…

L’auteure, Julie Vincelette, aborde d’une façon tout à fait réaliste les problèmes de santé mentaux. Avec des descriptions justes, elle arrive à bien nous faire vivre les stéréotypes liés aux maladies mentales et à nous faire entre dans cet univers pour qu’on arrive à mieux comprendre les effets néfastes qu’elles peuvent avoir sur une famille et son entourage. Rares sont les romans jeunesse à offrir une aussi belle opportunité de continuer les discussions avec les enfants ou les élèves suite à la lecture de l’ouvrage. Sans être aussi caractériel que le personnage du livre de Julie Vincelette, on a souvent une personne dans notre entourage atteinte de trouble de santé mental et on a du mal à comprendre ce qu’elle vit, et on ne demande pas mieux que d’enfin pouvoir lui apporter notre aide, mais comment? Avec une touche de fantastique, le roman La mission secrète de Julia Léveillée, apporte d’intéressantes pistes de solution et touchera les enfants comme les adultes.

***

2 avril 2013

La métropole

Par Sandra Paré,

Les éditions Zailées se sont donné comme mission d’expliquer aux jeunes les terribles maladies dont les humains sont affligés.

Ce livre relate l’histoire d’une jeune fille dont la grand-mère meure et qui trouve un coffre avec divers objets qui lui en feront voir de toutes les couleurs. Dans ce livre on apprend qu’on ne choisi pas d’avoir un parent malade. Que la maladie mentale peut faire basculer une vie, mais qu’elle peut aussi la faire renaître d’une autre manière. La magie y est-elle pour quelque chose ? Julia est une jeune fille enjouée et curieuse, qui fera face à de multiples déceptions, mais qui découvrira en elle la mission dont elle est la porteuse.

Un petit bijou qui devrait être lu en classe, pour le troisième cycle du primaire

Julie Vincelette est une femme pimpante aujourd’hui, mais son adolescence fut quelque peu ternie par la maladie de sa mère. Plus tard, bachelière en psychothérapie elle a exercé son métier aux États-Unis, aujourd’hui de retour au Québec, elle compte bien continuer d’écrire des livres de ressourcements intérieurs. D’ailleurs elle n’en est pas à ses premières armes, car elle a écrit l’effet Pop Corn avec Marie-Josée Arel, un livre qui a su trouver sa place dans le cœur et les bibliothèques de la communauté francophone ici et ailleurs dans le monde.

***

mardi 16 avril 2013

Vagabondages Littéraires

Vincelette, Julie – La mission secrète de Julia Léveillée

Fait vécu – romans jeunes québécois

Quatrième de couverture

Julia Léveillée est une jeune fille bien ordinaire. Enfin, c’est ce qu’elle croit…

Lorsque sa grand-mère adorée meurt, elle lui lègue un coffre contenant des objets magiques ainsi qu’une mission secrète qui fera basculer la vie de l’adolescente. Aidée de ses pouvoirs spéciaux et de Squiz, Julia vivra d’incroyables aventures qui l’aideront à percer le mystère entourant ses voisins, une famille étrange et mystérieuse.

Une histoire qui aborde la schizophrénie de façon touchante.

« Je recommande cette belle histoire à tous les jeunes, mais aussi à leurs parents. Il saura être le point de départ de discussions des plus enrichissantes. »

– Jean-Marc Chaput, conférencier

Ce que j’en pense

Ce volume est une petite merveille, un vrai régal, écrit pour un lectorat adolescent afin que les jeunes qui vivent une situation semblable, sachent qu’il y a quelqu’un quelque part qui peut les comprendre et les aider.

L’auteure a trouvé les mots justes pour nous conquérir et je crois réellement que, peu importe, l’âge du lecteur, cette belle histoire magique, contemporaine, romancée et tirée d’un fait vécu, rend bien le message qu’elle veut passer. Julie Vincelette nous touche droit au cœur et nous sensibilise avec des mots tout simples pour démystifier cette maladie qu’est la schizophrénie.

À lire absolument, j’ai adoré.

***

Animations scolaires

Titre: Mon parent ne va pas bien ? Je préserve ma santé mentale !

Courte description: Présentation d’une vidéo témoignage touchant de 20 minutes de Mme Kelly Cunnington qui relate sa vie d’adolescente auprès d’une mère schizophrène. Les élèves comprendront mieux comment la maladie se manifeste et ils sont invités à noter tous les facteurs ayant aidé Mme Cunnington à bien traverser ces moments difficiles lors de son adolescence. La vidéo est suivie d’une discussion sur des gestes concrets que les élèves peuvent accomplir afin de développer leur résilience s’ils vivent des situations familiales similaires tout en favorisant leur propre santé mentale.

Public cible: Élèves du secondaire

Besoins techniques: Projecteur, écran et haut-parleurs

Durée: 50 minutes ou selon les besoins

Pour de plus amples information, écrire à l’auteure.

***

TitreL’auteure vient te visiter, prépare ton entrevue !

Courte description:  Que ce soit sur le tempérament de l’un des héros, sur une scène de l’histoire, sur la relation entre deux personnages ou sur la démarche littéraire de l’auteure, les élèves préparent chacun une question d’entrevue pour l’auteure. Celle-ci répondra avec authenticité et humour à leurs questionnements, même les plus farfelus ! Sans qu’ils s’en rendent compte, les élèves entendront parler de trois facteurs favorisant la résilience devant l’adversité. Chut ! Prix à gagner !

Public cible4e-5e et 6e année et élèves du secondaire.

Besoins techniques : Chaque élève prépare une question pour l’auteure.

Durée 50 minutes

Pour de plus amples information, écrire à l’auteure.

 

Pour les élèves qui n’ont pas lu l’un des tomes Les missions de Julia Léveillée :

Titre Aide Julia Léveillée à remplir sa mission !

Courte descriptionJulia Léveillée a reçu une mission hors du commun. Comprendre une liste d’expressions qui ne font aucun sens. Désemparée, elle a besoin de ton talent pour résoudre les énigmes. Que tu dois acteur, dessinateur ou détective, rires et plaisir sont garantis. Prix à gagner !

Public-cible4e, 5e et 6e année

Besoins techniquesChevalet et tableau-papier à grandes feuilles. Marqueurs noirs et rouges

Durée50 minutes

Pour de plus amples information, écrire à l’auteure.

TitreÀ la découverte des auteur(e)s jeunesse québécois(es)

Courte descriptionJulia Léveillée a besoin de ton aide ! Elle a reçu une liste d’énigmes sur des romans jeunesses québécois époustouflants. À l’aide des photos de la jaquette et de la page arrière des romans, mène ton enquête en équipe de deux. Qui sait, peut-être découvriras-tu un nouvel auteur québécois pour nourrir ta passion de la lecture ? Prix à gagner !

Public cible4e, 5e et 6e année

Besoins techniquesPhotocopies, stylos

Durée 50 minutes

Pour de plus amples information, écrire à l’auteure.

Fiches pédagogiques

Chers enseignants,

Êtes-vous à la recherche d’une lecture stimulante, émouvante et enrichissante pour vos élèves?

Une lecture avec laquelle aborder les thèmes du savoir être, des relations entre personnes, de la difference et du dépassement de soi ?

J’ai la série jeunesse qu’il vous faut !

Je suis heureuse de vous présenter Les missions de Julia Léveillée. Inspirée d’histoires vraies, mes romans d’aventures s’adressent aux filles et aux garçons de 4e- 5e et 6e années.

Les enseignants découvriront avec plaisir des sujets rarement abordés dans la littérature jeunesse : l’impact de la maladie mentale d’un parent ( tome 1) , les répercussions sur l’estime de soi du TDAH et la dyslexie ( tome 2 ). Le tome 3 abordera l’entrée au secondaire et les troubles de l’anxiété ( automne 2014 ). De véritables messages d’espoir et de persévérance pour les jeunes ! En tout, 5 tomes sont prévus.

Découvrez les fiches d’exploitation pédagogique gratuites qui accompagnent chacun des romans !

Salons du livre

Merci à tous ceux qui sont venus me rencontrer dans les différents Salons du livre du printemps 2015. Surveillez les horaires de signatures de Julie dans les Salons du livre de l’automne 2015 !

 

Salon du livre du Saguenay/Lac St-Jean du 25 au 28  sept 2014

*Vendredi 26 sept :

De 9 h à 10 h 30: La mission secrète de Julia Léveillée ( tome 1 ) , kiosque des éditions Z’ailées.

De 10 h 30 à 12 h: Les missions de Julia Léveillée; mystère au camp d’été ( tome 2 ), kiosque de Prologue.

De 13 h 15 à 13 h45: Sur la grande scène du Salon, aide Julia à remplir sa mission !

De 14 h à 15 h 30: Les missions de Julia Léveillée; mystère au camp d’été ( tome 2 ), kiosque de Prologue.

De 15 h 30 à 17 h: La mission secrète de Julia Léveillée ( tome 1 ) , kiosque des éditions Z’ailées.

De 18 h à 19 h: La mission secrète de Julia Léveillée ( tome 1 ) , kiosque des éditions Z’ailées.

De 19 h à 20 h: Les missions de Julia Léveillée; mystère au camp d’été ( tome 2 ), kiosque de Prologue.

*Samedi 27 sept :

De 10 h 30 à 12 h: Les missions de Julia Léveillée; mystère au camp d’été ( tome 2 ), kiosque de Prologue.

De 13 h à 14 h 30: Les missions de Julia Léveillée; mystère au camp d’été ( tome 2 ), kiosque de Prologue.

De 15 h à 17 h: La mission secrète de Julia Léveillée ( tome 1 ) , kiosque des éditions Z’ailées.

*Dimanche 28 septembre:

De 10 h à 11 h: La mission secrète de Julia Léveillée ( tome 1 ) , kiosque des éditions Z’ailées.

De 11 h à 12 h 30:  Les missions de Julia Léveillée; mystère au camp d’été ( tome 2 ), kiosque de Prologue.

De 13 h à 14 h 30: La mission secrète de Julia Léveillée ( tome 1 ) , kiosque des éditions Z’ailées.

 

Salon du livre de Sherbrooke du 17 au 19 octobre 2014

* Vendredi le 17 octobre

De 10 h à 12 h: Les missions de Julia Léveillée; mystère au camp d’été ( tome 2 ), kiosque de Prologue.

De 12 h à 14 h: La mission secrète de Julia Léveillée ( tome 1 ) , kiosque des éditions Z’ailées.

De 14 h à 15 h 30: Les missions de Julia Léveillée; mystère au camp d’été ( tome 2 ), kiosque de Prologue.

De 18 h à 19 h: La mission secrète de Julia Léveillée ( tome 1 ) , kiosque des éditions Z’ailées.

De 19 h à 20 h 30: Les missions de Julia Léveillée; mystère au camp d’été ( tome 2 ), kiosque de Prologue.

*Samedi le 19 octobre

De 10 h 30 à 12 h: Les missions de Julia Léveillée; mystère au camp d’été ( tome 2 ), kiosque de Prologue.

De 14 h à 16 h 30: Les missions de Julia Léveillée; mystère au camp d’été ( tome 2 ), kiosque de Prologue.

De 18 h à 20 h: La mission secrète de Julia Léveillée ( tome 1 ) , kiosque des éditions Z’ailées.

*Dimanche le 19 octobre

De 10 h 30 à 12 h: Les missions de Julia Léveillée; mystère au camp d’été ( tome 2 ), kiosque de Prologue.

De 13 h à 14 h:  Les missions de Julia Léveillée; mystère au camp d’été ( tome 2 ), kiosque de Prologue.

De 14 h à 16 h: La mission secrète de Julia Léveillée ( tome 1 ) , kiosque des éditions Z’ailées.

 

Salon du livre de Rimouski du 7 au 9 novembre 2014

*Vendredi le 7 novembre 2014

Horaire à venir

*Samedi le 8 novembre 2014

Horaire à venir

*Dimanche le 9 novembre 2014

Horaire à venir

 

Salon du livre de Montréal du 19 novembre au 23 novembre 2014

*Vendrdi le 21 novembre 2014

Horaire à venir

*Samedi le 22 novembre 2014

Horaire à venir

*Dimanche le 23 novembre 2014 

Horaire à venir

 

Kafouillis en tête à tête

Voici l’entrevue de Julie avec Claudia Lalancette à l’émission Kafouillis en tête à tête!

Vos commentaires!

Qu’ils me font plaisir vos courriels! Continuez de m’offrir vos commentaires, je les savoure tous!

Voici ceux que j’ai reçus cette semaine:

Bonjour,

Ma fille a adoré le livre « La mission secrète de Julia Léveillée ».  Elle l’a lu en 3 jours.  Elle aimerait bien qu’il y ait d’autres romans.

Au plaisir de vous lire à nouveau.

Bonne journée

***

Salut, j’ai acheté Le secret de Julia Léveillée au salon du livre de Québec. Je l’ai lus en un après-midi tellement il est bon! Est-ce qu’il y aura un 2e tome?


Emy, 11 ans Québec