Valeurs, beautés et laideurs de Delhi

Notre journée débute avec une présentation sur la culture de Delhi. La directrice de notre programme précise les valeurs prioritaires des Indiens. Je l’écoute d’une oreille attentive, émerveillée par une façon de voir la vie si différente de la mienne. Ce pays a fait son travail. Sans hésitation, la femme dresse une liste bien définie sur le tableau :

1— Famille

2— Respect de la personne âgée

3— Hospitalité

4— Religion

5— Sexualité

Si on me demandait de faire la même chose pour le Canada, que répondrais-je? N’est-il pas temps que nous définissions nos valeurs communes et que nous bâtissions nos communautés selon celles-ci? N’aurions-nous pas un sentiment d’appartenance qui nous aiderait à orienter les décisions importantes de notre société?

Je vous pose la question : si vous étiez le leader du Canada, quelles seraient les cinq priorités selon lesquelles vous aimeriez voir votre pays évoluer?

La famille :

Sans contredit, la famille est la priorité numéro un des Indiens. Grands-parents, parents, oncles, tantes, cousins, enfants habitent sous le même toit. En moyenne, 18 à 20 personnes se partagent un minuscule appartement. Surtout, ils prennent les décisions les concernant ensemble. Un cousin veut changer d’emploi? Une autre veut se marier? Le sujet fait l’objet d’un entretien avec tous les membres du clan. Celui qui tranchera est toujours le grand-père paternel. Il est le chef et tous sont heureux de se conformer à ses souhaits.

Ce sont les filles qui emménagent chez leurs conjoints. Dans mon cas, cela voudrait dire que dès que je me suis mariée, j’aurais déménagé chez mes beaux-parents pour vivre sous leur toit. Le grand-père de mon mari gouvernerait nos vies et les familles des oncles de mon mari habiteraient aussi avec nous. Ouf! Juste à y penser, j’en ai le vertige.

Pour ces gens de l’autre bout du monde, envisager une autre façon de vivre est impensable.

Une famille ne se sépare jamais et la vie de l’un de ses membres est l’affaire de tous. Il est évident que l’évolution des familles nord-américaines les interpellent. Pour eux, la vie n’a pas de sens si elle n’est pas vécue en famille.

Même s’il m’est impossible de m’imaginer vivre d’une telle façon, leur amour pour la famille me fait réfléchir. De toute évidence, je ne prends pas assez soin de la mienne…

Je vous laisse sur quelques photos de Delhi. Ici, la beauté côtoie la laideur au quotidien.

Un coin de rue près de notre résidence:

IMG_0746

Tombe Humayun:

DSC03217

Un autre coin de rue :

IMG_0750

Temple Lotus:

IMG_0701

Fournir l’électricité à 1.3 millard de personnes…

IMG_0749

Une temple sur le site de la tombe Humayun:

DSC03213